parents enfants

Géniteur, génitrice ou parents?

Comment vous sentez-vous? Quel titre donnez-vous à la responsabilité qui vous incombe? Est-ce -que vous êtes avant tout un géniteur, un parent ou bien les deux?… La question du géniteur mérite d’être posée, dans le sens où elle induit une notion tout à fait biologique, et qui aurait peut être tendance à s’écarter de la notion de parent. Pourquoi? Et bien la question de mettre au monde un enfant soulève deux principes fondamentaux, à savoir la conception naturelle d’être parent et celle de la transmission culturelle. En effet, vous avez réalisé un enfant, créé un être unique mais attendons-nous simplement que le parent accouche d’un être vivant! Cette question de mettre au monde un nouveau soulève de nombreuses questions sur le positionnement parental. A travers cet article, j’ai volontairement voulu ébranler la notion de parent -comme géniteur et donc concepteur de la vie- et celle de transmetteur culturel. Etre parent sous entend bien la notion de DEVENIR parent avec une idée d’apprentissage dans le temps et de transmission. Et nous pouvons ainsi nous questionner sur ce qu’être parent?

Si on n’est pas parent on le devient, c’est bien qu’on inclut cette notion de formation et donc de culture de la parentalité. Lorsqu’on imagine le rôle du parent, on ne rêve souvent que de phases positives et agréables à l’idée d’être parent. Ici, j’offre à lire volontairement tous les inconvénients du métier de parent qu’il faut avoir à l’esprit pour parvenir à exercer son rôle. Etre parent nécessite avant tout d’aimer, c’est à dire d’agir et de transmettre sans aucune attente en retour. Un parent offre son énergie, sa formation, son accompagnement et parfois même sa vie pour aider son enfant. Mais, la question que nous pouvons nous poser c’est: pouvons-nous être parents sans être géniteurs? Que sous-entend l’action d’être parent pour un enfant et ensuite un ado?

Biologique mais pas que…

“Etre parent” pourrait en effet être compris d’un point de vue purement biologique et physiologique à savoir: mettre au monde un enfant en utilisant sa capacité à procréer et donc à donner la vie. Cette conception rejoint la capacité à faire perdurer son espèce et rejoindrait le règne animal, aspect archaïque de la nature humaine. Mais être parent soulève tout de même autre chose, nous pouvons en effet nous questionner sur l’autre aspect d’être parent, celui qui s’écarte de la notion physique et matériel de l’acte. Pouvoir être parent, c’est peut être dans un premier temps déjà: être capable de reconnaître les besoins de son enfant et de son ado par la suite, autres que des besoins purement matériels et sortir du parent nourricier qui nous concerne tous, en tant que parent reproducteur de son espèce vivante.

Si l’on considère la pyramide de Maslow comme un pilier solide pour comprendre le rôle du parent, on comprend bien qu’être parent c’est subvenir aux besoins avant tout physiologiques de son enfant, puis de sécurité. Cette notion induit le cadre psychologique, affectif et social que je développerai par la suite. En effet la pyramide de Maslow considère qu’avant toute chose, un enfant un besoin de se sentir en sécurité pour se construire positivement. C’est ainsi d’ailleurs qu’il identifie l’amour de ses parents– à savoir les personnes qui sont présentes pour lui offrir un cadre serein – qu’il identifiera comme un cocon réconfortant et dans lequel il se plaît à grandir et évoluer.

Qu’entendons-nous par élever et éduquer un enfant?

Elever son ado et l’éduquer, cela tombe sous le sens lorsqu’on est parent. Oui mais qu’entendons-nous en termes d’actions? Que signifie élever son enfant et l’éduquer, puisque visiblement il y aurait une différence… En effet, si élever son enfant consiste à le nourrir, le soigner quand il est malade, l’habiller quand il a froid, lui transmettre le respect alors que signifie éduquer son enfant? Si le parent a pour responsabilité de prendre soin de son enfant, il est aussi tenu responsable de le rendre AUTONOME.  Il est donc important de soulever ici que l’action d’éduquer, consiste principalement en un accomplissement social. Oui, nous pouvons l’analyser comme cela, puisque le parent s’engage aux yeux de la société à offrir à son enfant un bagage nécessaire à son bon développement, pour que celui-ci puisse par la suite évoluer positivement dans la société. Si la notion de parent engendre cette promesse, il est toutefois capital de comprendre comment y parvenir.

C’est ce que je vous propose d’essayer d’analyser dans cet article. Il est vrai que comprendre la mission du parent c’est aussi se placer sur un plan sociétal et culturel. Si nous prenons des exemples concrets comme l’école par exemple, il est clairement envisagé que l’enfant se doit d’être accompagné dans son instruction et sa formation de jeune citoyen accompli. Le rôle du parent est donc lié à son statut d’acteur social et citoyen qui s’engage à transmettre les valeurs d’une nation, d’une culture. D’ailleurs ces valeurs diffèrent d’une société à une autre et engendre chez les citoyens une implication sur le plan professionnel et social puisque la société s’attend à ce que l’ensemble des résidents de la nation sache s’orienter de manière autonome sur le territoire habité. En effet, chaque individu doit trouver sa place afin de faire partie intégrante de la société.

La société attend donc de voir arriver dans l’espace social, des individus prêts à accomplir eux-mêmes leur vie d’adulte. En effet, le parent c’est celui qui va accompagner son enfant jusqu’à ce qu’il soit autonome psychologiquement, socialement, professionnellement et financièrement. Et donc comment s’y prendre concrètement? Préparer son ado a son autonomie, sous-entend l’informer et le prévenir des divers obstacles de la vie, afin qu’il sache s’adapter selon des pratiques culturellement acceptables. Pour exemple, un parent s’engage à offrir à son enfant un savoir pouvant aider son enfant à trouver un emploi plus tard. Ainsi, je dirai que votre rôle de parent consiste principalement à offrir un bagage culturel, social, intellectuel solide et stable à votre ado, afin qu’il puisse prendre sereinement son envol. Pour cela, vous devrez aussi le sensibiliser aux diverses expériences positives comme négatives, qu’il rencontrera probablement, mais qui constituent aussi le parcours normal de la vie pour apprendre.

Un échec est une leçon de vie, et même si nous n’aimons pas les donneurs de leçons, la vie endosse cette responsabilité pour nous former chaque jour.

Prévenez vos enfants que rien n’est grave – ce qui compte c’est qu’il sache rebondir et reprendre confiance en la vie -et qu’elle les poussent à prendre confiance en eux. Relativiser sur le sens personnel que nous donnons aux choses, partagez à vos enfants la capacité à dédramatiser. Désamorcer des situations anxiogènes c’est aussi entretenir son rôle de parent: à savoir aider son ado à se sentir à l’aise en société pour pouvoir grandir et évoluer positivement. Il est important  que votre ado sache -avant de se lancer dans le manège de la vie- que les défis vont être rudes mais enrichissants et qu’il doit toujours avoir foi en son potentiel intérieur, pour relever les innombrables défis. Et comment parvenir à lui transmettre cet espoir et cette motivation face à a vie? Et bien voici quelques propositions qui pourront peut être vous redonner confiance.

parent

Simplifier la complexité de la société

Nous le savons tous très bien,chaque société détient une richesse culturelle du fait qu’elle perdure dans le temps. Grâce à la transmission des civilisations, les sociétés traversent les époques et continuent d’exister . Alors comment expliquer à un enfant-ado la complexité de la société en la simplifiant? En la rendant accessible et tout cela tient à l’éducation. Expliquer à vos ados comment fonctionne-t-elle en lui proposant des activités culturelles et ludiques: visiter des musées historiques, cela permettra à votre ado de comprendre par le biais d’images l’évolution des diverses civilisations qui ont traversé le monde. Rassurez-le également sur les événements virulents qu’ils sera amené à rencontrer à travers les siècles comme les “gueules cassées” de la 1ère Guerre Mondiale ou encore la “Shoah”.

Vous pouvez évidemment parler de pouvoir entre les différentes civilisations, en traduisant cela par des conflits de valeurs et de cultures mais aussi en approfondissant sur les vices de l’humanité. L’accès à la culture et à la formation est aussi un moyen de sensibiliser les enfants, afin qu’ils sachent que l’homme doit apprendre et comprendre pour s’améliorer. En invitant vos ados à se poser des questions, vous l’engagez aussi à se poser pour comprendre le monde. Toutefois il est nécessaire que vous respectiez sa sensibilité et ses limites en abordant ces faits s’ils vous questionne. L’envie d’apprendre doit émaner de l’enfant, lorsque vous sentez qu’il vous sollicite pour comprendre alors guidez le c’est aussi votre rôle de parent.

Ouvrir, découvrir et questionner: comprendre avec votre ado

Laissez votre enfant venir à vous avec ses questions, celui-ci lui permettra de vous solliciter en tant que parent pour comprendre le monde. Intéressez-vous à l’histoire par le biais des documentaires et des encyclopédies pour comprendre comment les châteaux et autres monuments historiques se sont construits. Cela lui permettra d’éveiller sa curiosité culturelle et de le sensibiliser sur d’autres domaines tels que l’architecture. Les pyramides d’Egypte et les temples antiques lui permettront aussi d’éveiller son envie de comprendre la construction d’une civilisation: en tant que parents, vous accomplirez votre rôle en le guidant vers la compréhension. Laissez traîner des livres chez vous afin qu’ils puissent se nourrir sans votre aide en les feuilletant. Tout cela constitue à la fois votre cheminement de parents accompagnateurs et pour vos ados l’apprentissage du monde et de la vie. Votre ado doit apprendre à ouvrir les yeux mais vous êtes présents dans cette ouverture et cet éveil, pour ne pas que les événements apparaissent parfois trop violents ou injustes. Chaque enfant a besoin d’être nourrit culturellement dans son accompagnement de jeune adulte.

Rien ne vous empêche de faire un aparté philosophique sur les vices cachés de l’homme, le pouvoir, l’envie: les contes philosophiques- tel que le petit prince de Saint Exupéry -permettent d’ailleurs d’aborder ces notions, parfois ardues à comprendre pour un ado.En effet, vous pouvez entrer dans des débats philosophiques: à savoir  “l’homme a parfois besoin d’écraser les autres pour être reconnu et admiré mais est-ce la meilleure chose à faire? Que se passe-t-il quand l’homme cause du tort aux autres humains et donc à ses semblables? Est ce véritablement la meilleure façon d’agir? …”

“On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux”

Saint Exupéry, Le petit prince

Posez le débat en amenant des questions, faîtes réfléchir votre ados sur les règles morales et de vivre-ensemble, qu’il retrouvera dans les cours de récréation. Gardez à l’esprit que tout ce que vous faîtes dans l’élévation de la conscience de votre ado, l’aidera à se comprendre en tant qu’individu et citoyen du monde.

Simplifier la société permettra par la suite à votre ado de s’intéresser à des choses plus complexes qui ne l’effraieront pas. Prendre l’habitude de questionner le monde c’est aussi se familiariser avec lui. Voyez la société comme un puzzle à construire et essayer de donner des fragments à votre ado en lui proposant de “DÉCOUVRIR ENSEMBLE“. Votre implication dans son éducation et son éveil culturel a bien évidemment une place puisque votre ado comprend que vous aimez passer du temps avec lui et lui expliquer les choses, que vous vous intéressez à ses interrogations qui l’inquiètent parfois. Par la suite votre ado s’intéressera probablement de plus en plus au monde adulte et ne l’effrayez pas en lui disant “tu verras plus tard”, car votre ado comprendra qu’il est trop nul pour comprendre maintenant. Donnez lui des pistes de réponses, s’il est curieux et intéressé alors NOURRISSEZ-LE. Un ado a besoin de savoir pour grandir, et en tant que parent vous avez pour devoir de l’initier au monde des adultes et à sa compréhension, alors à vous de le prendre par la main et lui donner à voir ce qu’il recherche, pour avancer. N’oubliez jamais que votre ado regarde le monde avec son regard d’enfant qui cherche à devenir adulte, alors inutile de lui transmettre cette même humeur que vous avez lorsque vous faîtes votre déclaration d’impôts

A vous d’agir AVEC CONFIANCE auprès de vos enfants, afin de trouver votre voie de PARENT AIMANT QUI SOUHAITE PARTAGER SON AMOUR!

Si cet article vous a plu, je vous invite à laisser un commentaire.

Et vous, quel parent et éducateur êtes-vous?

A bientôt 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *