rentrée élève parents

Les bonnes habitudes pour réussir au collège, puis au lycée

C’est fini l’école primaire, place maintenant au secondaire, bonjour le collège puis le lycée. Eh oui votre enfant a grandi ! C’est devenu un ado qui apprend de nouvelles choses et adosse de nouvelles responsabilités. Car bien sûr devenir collégien puis lycéen demande des responsabilités autres et notamment une organisation de travail pour parvenir à être autonome. Dans cet article, j’élucide les différents points à connaître pour accompagner votre ado à mesurer les enjeux pour réussir dans le secondaire. Experte dans le domaine scolaire, de par mon métier de conseillère d’éducation, je souhaite ici vous mentionner les pièges à éviter pour permettre à votre enfant de trouver sa place, à l’école et ensuite dans la société.

Grand(e), mais pas vraiment…

Un suivi rigoureux mais en confiance 

Si votre enfant a grandi, il a toutefois encore besoin de vous. En effet, ce dernier compte sur votre responsabilité d’adulte pour l’aider à relativiser, à la fois sur la difficulté qu’il rencontrera à l’école, mais aussi sur les nombreuses tâches qui lui seront demandées pour devenir un(e) grand(e). Si en tant que parent, vous avez l’impression que votre enfant peut se débrouiller seul, je vous déconseille cependant de le laisser complètement gérer son travail scolaire et son organisation. Dans un premier temps accompagnez-le dans son autonomie en le laissant faire : si votre ado passe en 6ème ou en 5ème, soyez à ses côtés au début pour voir comment celui-ci s’organise, fait son cartable, choisis ses cahiers etc. Certes il est important de laisser votre enfant faire les choses par lui-même et de s’organiser mais intéressez-vous tout de même à sa manière de faire. En ayant un regard sur ce qu’il fait, vous pourrez savoir s’il ou elle est suffisamment autonome. De plus, le questionner sur son organisation lui montrera votre intérêt et l’encouragera à vous expliquer comment votre ado procède-t-il.

Un intérêt pour votre ado

Il est indispensable que votre ado sente que vous vous intéressiez à lui mais aussi à son univers culturel et personnel. Ainsi, il vous sera essentiel de toujours travailler votre relation parent-ado afin de consolider cette confiance, et parvenir ensuite à de véritables échanges. Les adolescents sont très sensibles aux adultes qui s’intéressent (et évidemment SANS JUGEMENTS) à ce qu’il aime et à leurs passions. Cela leur donne l’occasion d’échanger sur leurs hobbies et c’est ainsi qu’ils se sentent reconnus et entendus, malgré leurs gouts différents de ceux des adultes. Il est important de s’intéresser à votre ado, en lui posant des questions sur ce qu’il aime : pourquoi aimes-tu ce jeu ? Comment se nomment les personnages, quels sont leurs pouvoirs ? Quels sont les objectifs dans ce jeu ? Est-ce que tu peux jouer en réseau ? Est-ce qu’il existe une adaptation en livre ou en film de ce jeu ? Quels sont les artistes qui ont travaillé le design des personnages et des décors ? Voici des exemples de questions si vos enfants présentent une passion pour les jeux vidéo. Il est vrai que beaucoup d’ados, filles comme garons manifestent de plus en plus une véritable appétence pour les jeux en ligne et sur écran. D’un point de vue plus général, d’autres questions peuvent être posées comme : Qu’est ce qui t’intéresse dans cette activité ? As-tu rencontré des amis qui aiment faire les mêmes choses ? Tu préfères le sport ou les activités artistiques ? Qu’aimerais-tu essayer pour l’année prochaine ? Crois-tu qu’un(e) ami(e) serait intéressé(e) pour tester la même chose ? Ces échanges engagent votre ado à verbaliser sur ce qu’il aime. De plus, en voyant que vous lui accordez du temps , celui-ci a davantage envie de partager avec vous, sur ses goûts.

Verbaliser et échanger sur ses journées : un moment de partage 

Pour travailler le dialogue, l’échange et les moments conviviaux, il est important de consacrer des temps en familles. Ces moments permettent de se confier sur une difficulté rencontrée ou encore un événement de la journée heureux et agréable à relater ou une nouvelle rencontre chaleureuse etc… Tout événement a une importance pour un ado car celui-ci est à la fois dans une découverte de son âge et de son environnement. Ainsi je vous encourage chers parents, à organiser des temps ensemble : les moments de repas, les promenades, les courses ou le shopping etc… Prendre un moment seul(e), vous permettra chers parents de dégager du temps pour accompagner votre ado à travers ses expériences au collège ou au lycée et de suivre son évolution. De plus, votre ado doit sentir que vous êtes présent pour lui, offrez-lui ainsi des moments privilégiés (parfois même sans tout la famille) pour qu’il puisse se sentir bien et écouté sans être juger. Un ado a parfois besoin de temps pour prendre la parole, selon son caractère et sa manière de se positionner au sein d’un groupe, il faudra donc parfois vous isoler de toute la famille, afin qu’il trouve l’espace nécessaire pour raconter ses expériences.

apprendre collège élèves

Les habitudes de travail : la clé pour réussir 

Une exemplarité chez les parents : un mimétisme chez les enfants 

En tant qu’adultes et responsables, vous êtes pour vos enfants leurs référents en matière d’agissements moraux. Ainsi, il vous faudra aussi veiller à l’exemplarité à la fois dans vos propos et dans vos actes. En effet, un parent qui dit à son enfant, « essaie d’adopter un langage plus élégant » mais qui passe la majeure partie de son temps à sortir des grossièretés n’aura aucune crédibilité. De plus, dire à votre ado « j’en peux plus de tes crises » mais ne pas être capable de gérer ses émotions et rester dans un état de contrariétés et de rancune, n’aura pas d’effets positifs sur votre ado. Vous avez la chance d’être l’adulte et d’avoir le recul nécessaire pour revoir vos habitudes ou vos schémas éducatifs. Toutefois, il est important de reconnaître que les adultes ne sont pas des super héros capables à tout moment de se contenir ! Si un jour vous craquez et que vous avez un peu trop crier sur votre ado, soyez capable de revenir sur l’épisode et de présenter vos excuses à votre ado. Votre ado saura vous pardonner et sait au fond de lui que « ça arrive à tout le monde ! ».

Ce qui est important c’est d’être suffisamment humble et mature pour revenir sur le contexte et présenter ses excuses auprès de ses enfants. Vous pouvez même utiliser ce moment pour parler des émotions à votre enfant, afin d’expliquer qu’il existe d’autre façons de faire et que la prochaine fois, il vous faudra respirer un bon coup et revenir plus tard sur le désaccord. En effet, je vous invite à trouver des sas pour éviter tout débordement. De plus, l’exemplarité est également présente dans le travail et les efforts à fournir : si nous prenons l’école, votre enfant ne pourra s’inscrire dans les apprentissages si votre seule activité consiste à rester devant les écrans toute la journée. Il est vrai qu’un ado par définition, se rebelle mais sachez aussi qu’il adoptera plus tard les actes qu’il aura au préalable vu se répéter. Pour exemple, si un ado a toujours vu ses parents se parler sur un ton virulent en cas de colère, celui-ci aura également la même attitude lorsqu’il sera sous tension. Il est donc important de différer vos échanges avec votre ado en cas de colère, afin de prendre l’habitude de canaliser ses émotions et prendre de la hauteur sur la situation. Il en va de même pour les habitudes culturelles: si vous avez pris l’habitude d’aller à la bibliothèque et d’emprunter des ouvrages, il sera alors plus facile pour votre ado de se familiariser avec ce type d’apprentissages. C’est ainsi que fonctionne le mimétisme éducatif: l’enfant s’oriente vers ce qu’il connaît.

Lire et écrire pour réussir 

Lire et écrire participent grandement à la réussite de vos enfants, dans le sens où ces deux activités sont fortement usitées dans l’espace scolaire. On les nomme d’ailleurs les méthodes littéraciées. Si lire contribue à se familiariser avec l’école, c’est bien parce qu’on retrouve ce besoin dans pratiquement toutes activités dans l’espace scolaire. En effet, votre enfant devra lire ce qui est au tableau, puis lire les consignes, lire le document donné par le professeur, puis lire ce qu’il écrit sur ses cahiers lorsqu’il répondra aux questions. L’écriture est indissociable de la lecture puisqu’elle participe à l’appropriation du savoir, appris en classe. En effet, lors des évaluations, l’enfant reformule ce qu’il a retenu et compris par écrit pour que l’enseignant puisse vérifier sa maîtrise ou non des compétences attendues. Ainsi chers parents, il est nécessaire de mettre entre les mains de vos enfants, et ce dès le plus jeune âge des ouvrages afin qu’il se familiarise avec ce type de support et d’apprentissage. La lecture et l’écriture ont aussi pour objectif d’apporter un enrichissement langagier pour vos ados et ainsi varier leur vocabulaire tout en développant leurs capacités d’analyse. En effet en écrivant votre ado reformule et s’approprie les termes nouveaux rencontrés et tend à mieux comprendre ce qu’il apprend. Cette faculté est permise grâce aux deux méthodes associées : la lecture et l’écriture.

Stimuler la curiosité grâce aux nouveautés 

Pour aider votre ado à s’intéresser à ces méthodes, il devra évidemment être stimuler par de nouvelles opportunités d’apprentissages. Ouvrir votre ado sur la découverte de nouveaux horizons géographiques et socio-culturels auront pour lui un effet bénéfique dans sa construction personnelle. En effet, la visite de musées, de châteaux ou la possibilité d’aller au cinéma ou au théâtre etc, participent à son éveil culturel et sa capacité à développer son analyse. Si le rôle du parent est d’accompagner son enfant à travers les différents moments de l’adolescent, il est aussi de sa mission de l’aider à s’ouvrir sur le monde. Cette aide implique bien évidemment que le parent s’ouvre également sur de nouvelles opportunités d’apprendre, de réfléchir et d’analyser ses pratiques éducatives. La curiosité fait partie intégrante de l’éducation dans le sens où elle donne à vivre de nouvelles expériences. Ainsi en aidant votre ado à observer et découvrir de nouvelles activités culturelles, vous parvenez vous aussi à comprendre de nouvelles possibilités pour l’éduquer. Tout ceci englobe le bagage culturelle, intellectuelle et sociale dont a besoin votre ado pour réussir personnellement, scolairement et plus tard professionnellement.

apprendre collège élèves

Orientation: quand apprendre prend sens 

Donner du sens aux apprentissages

Pour apprendre, l’enfant doit faire une demande. En d’autres termes, l’enfant ne peut apprendre que s’il souhaite combler un besoin, un désir. Cette approche rejoint le principe de curiosité que va développer votre ado pour à la fois développer ses facultés cognitives- pour devenir autonome – et la connaissance du monde pour être capable de s’orienter seul. Ainsi, apprendre participe grandement à l’autonomie de vos ados. C’est pourquoi, il est indispensable de laisser vos ados entreprendre par eux-mêmes, agir par eux-mêmes et comprendre par eux-même.

Votre rôle de parent est de l’accompagner en vous intéressant à ce qu’il aime, ce qui le questionne et ce qu’il souhaite devenir. Vous verrez que votre ado vous lancera souvent des perches dans ses envies d’apprendre de nouvelles choses : « maman Elodie fait de la guitare, tu penses que ça m’irait d’en faire », perche pour découvrir un nouvel instrument, « papa, tu sais aujourd’hui, j’ai un ami qui m’a montré de nouvelles façons de construire un engin électronique; c’est son père qui ingénieur et qui lui a montré comment faire », intérêt pour la construction, électronique et la réalisation d’objets mais aussi l’envie d’inciter son père à partager des moments conviviaux, « maman tu sais l’autre jour ma copine Eléa est parti voir une pièce de Molière qu’on a vu en cours, tu connais toi? », envie de découvrir des spectacles, et d’aller plus loin dans ce qu’elle apprend , « papa, est ce que tu sais si devenir médecin c’est difficile ? », intérêt pour un métier et volonté de comment atteindre un but. Votre ado est sans cesse en train de cogiter, même si parfois, celui-ci ne le verbalise pas. C’est pourquoi c’est à vous aussi, en tant, qu’éducateurs, de l’éveiller. En  l’incitant à voir, écouter, lire et chercher de nouvelles choses, vous développez chez votre ado des envies de savoir qui alimentent sa curiosité du monde. Et c’est ainsi, qu’il pourra au collège, questionner et interroger les activités proposés en cours de travaux pratiques, au collège puis au lycée. Apprendre ne commence pas au collège avec les enseignants mais à la maison avec les parents. En mettant sous les yeux de vos enfants des objets qui les interrogent, vous verrez qu’ils développeront l’envie d’en apprendre davantage et feront une passerelle entre ce qu’ils ont appris à l’école et à la maison. D’où l’importance de savoir ce qu’apprennent vos enfants à l’école. Prenons comme exemple les cours d’histoire, ces derniers peuvent être nourris par des sorties en famille dans des musées (pour comprendre les diverses époques) et ainsi permettre à vos ados de faire des liens dans les apprentissages.

Trouver sa place au collège et ailleurs 

Votre ado en plus de donner du sens à ce qu’il apprend, doit aussi être reconnu pour ce qu’il est et avoir toute sa place au collège et au seins de la famille. Qu’est ce que j’entends par trouver sa place ? Certains ados ne voient pas à quoi servent les choses qu’on leur apprend au collège. Il est vrai que le théorème de Pythagore n’est pas un outil que nous utilisons tous les jours, à moins de travailler dans l’architecture ou d’être géomètre. Toutefois, il est important d’ouvrir votre ado sur la réflexion, le plaisir de comprendre et non l’utilité finale. Lorsqu’une personne fait un sudoku, nous sommes tous d’accord que cette action est inutile dans le temps, et pourtant cette activité lui permet de se détendre et de réfléchir tout en jouant. Si l’action d’apprendre n’est pas vu comme un jeu pour vos ados, et qu’ils ne sont pas stimuler en ce sens tout leur semblera corvée et le principe d’utilité sera régulièrement ramener sur le tapis. Apprendre n’a en effet pas toujours d’utilité dans l’année qui suit mais l’action d’apprendre s’apprend en s’interrogeant, s’amusant et en questionnant le monde. Ainsi, votre ado devra être accompagner dans cette dynamique, pour comprendre que les objets de réflexion n’ont pas toujours une portée d’utilité première dans leur avenir proche. Et à vous d’initier vos ados à s’extraire du caractère primaire des choses et de découvrir l’aura des activités lorsqu’elles sont pratiquées.

Trouver son chemin

Pour voir votre ado s’épanouir et réussir au collège et au lycée, il vous faudra vous impliquer en tant que parents accompagnateurs dans les apprentissages de votre ado. Autrement dit, les parents aident leurs ados à réussir. Si nous prenons l’époque préhistorique, le père de famille apprenait à ses fils à chasser le mammouth, et bien il en va de même aujourd’hui, le parent doit être capable de se détacher de la fatigue quotidienne et parfois harassante pour consacrer des minutes à ses enfants pour lui apprendre à cuisiner, à écouter une émission, à visiter un musée, à réfléchir sur un énoncé scientifique etc… Le rôle du parent a donc toute sa place dans la scolarité de son enfant. Enfin, en accompagnant votre enfant, vous lui permettrez de compter sur vous. De plus, s’il ressent le besoin de se confier ou de relater un événement difficile, celui-ci se sentira entendu et aura plus de faciliter à se livrer . Vous constituez pour votre ado un pilier stable sur lequel il peut se tourner en cas de besoin. De plus, en étant présent à ses côtés, vous permettez à votre enfant de se connaître et de s’orienter à travers la complexité de la société. En effet, un ado a peur du monde qui l’attend et c’est à vous de le rassurer en l’incitant à se poser des questions et à trouver des réponses. Avez-vous déjà eu un stagiaire avec vous, dans votre entreprise ? Et bien votre ado, est votre stagiaire dans la compréhension du monde. Ainsi il vous faudra l’aiguiller et l’aider pour qu’il parvienne à trouver sa voie et qu’il s’oriente sereinement dans la suite de son voyage, pour parvenir à l’autonomie.

collège ados parents

Si cet article vous a plus, je vous invite à vous abonner à ma page Facebook, pour recevoir les nouveaux articles chaque semaine.

A bientôt sur Allo Parents ici Ado 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *