parentalité orientation avenir

Orientation, suivi, accompagnement: Quel avenir pour votre ado?

“Bon alors qu’est-ce qui t’intéresse? T’as envie de faire quoi plus tard? Quels sont tes intérêts, les domaines où tu t’épanouis? Qu’est-ce que tu aimes faire? Est-ce que tu aimes apprendre à l’école -en étant attentif en cours- ou tu préfères travailler dans un centre de formation pratique? Quels sont les choses qui t’empêchent d’être bien à l’école? Tu aimes ou non être à l’école? Qu’est-ce qui te plaît et qu’est-ce que tu n’aimes pas…

Est-ce que tu te vois encore 3 à 5 ans dans une salle de cours ou au contraire est-ce que tu serais plus épanoui(e) dans un cours pratique, où tu serais en activité dans un domaine que tu as choisi? Serais-tu prêt à t’engager dans cette filière, si oui pourquoi? Si non pourquoi? Crois-tu réellement que cela se passe comme tu l’imagines dans cette filière? T’es tu renseigné(e), veux tu qu’on le fasse ensemble? Nous pouvons essayer de voir parmi nos amis ou nos connaissances, si tu ne pourrais pas poser des questions sur leur métier et voir aussi à l’école si des stages existent ou des forum sur les divers métiers proposés après la formation… Nous pouvons faire également certaines portes ouvertes pour mieux se préparer à ta future orientation et voir si tes intérêts personnels sont toujours d’actualité et s’ils correspondent à la filière choisie…”

Toutes ces questions vous aideront, vous et votre ado à comprendre déjà si sa place est à l’école ou dans un centre de formation. Dès la 4ème vous pouvez aider votre ado à s’orienter, afin qu’il ne perde pas espoir en ses capacités. Un ado doit voir que son parent l’accompagne positivement dans son cheminement, engagez-vous donc avec lui dans une approche ouverte et positive de curiosité et de questionnements. Votre ado doit voir que vous vous intéressez à ce qu’il veut faire. Engagez-vous dans une discussion sur ses intérêts, incitez votre ado à vous parler de ses rêves, cela vous permettra de voir si votre ado est capable de se projeter et vous pourrez ensuite réfléchir à “comment l’aider” dans la suite de son parcours…

L’orientation: un passage obligatoire qui doit être préparé

Quelles appétences, quelles envies, quel parcours?

Votre ado est-il curieux? Est-ce qu’il vous pose régulièrement des questions? Pratique-t-il un sport ou une activité? Est-il dans une approche créative, est ce qu’il dessine ou crée des objets? La manière dont votre enfant expérimente les apprentissages, vous donne aussi des informations sur sa manière d’appréhender son environnement et sa projection dans la société. Il est important de savoir que l’école ne fait pas tout, votre ado a une façon de voir le monde qui est aussi à considérer pour l’aider à développer ses appétences et son envie de se projeter. Inutile de lui forcer la main, vous pouvez toutefois, chers parents, et à votre échelle développer sa curiosité  en l’incitant à multiplier les médiums de découvertes. Je m’explique, si votre enfant aime dessiner, je vous invite alors à l’orienter aussi à faire du dessin au fusain, au crayon puis utiliser de la peinture puis de l’aquarelle, invitez le à découvrir de nouveaux outils dans une boutique de matériaux d’art. Par la suite, vous pouvez l’accompagner voir des expositions d’art afin qu’il puisse aussi développer ses appétences par des attraits intellectuels, voyez s’il souhaite s’inscrire  à des cours de dessin etc.… Tout cela permet de faire cheminer des intérêts chez votre ado, lui offrant aussi d’autres opportunités pour comprendre l’environnement dans lequel il évolue et s’inscrit. Autre exemple, si votre ado pratique un sport, les arts martiaux par exemple, et bien je vous invite à vous engagez dans cet engouement qu’il développe, abonnez le à un magazine de sport et plus précisément d’arts martiaux (judo, karaté etc…) pour l’éveiller culturellement à la pratique, et s’il souhaite, inscrivez le dans un club pour qu’il puisse évoluer et faire des compétitions etc.… Tout cela, en tant que parent est nécessaire afin d’engager votre ado dans une pratique attractive et dans laquelle il se responsabilise et s’engage à développer toujours plus. Cela constitue aussi pour votre ado, une pratique qu’il fait sienne et dans laquelle il s’enrichit personnellement. De plus, votre ado vous voit vous investir avec lui dans ses passions, ce qui tisse davantage le lien de confiance entre vous et lui. S’engagez auprès de votre ado dans ses intérêts et ses découvertes, lui apporte aussi un réconfort pour l’avenir.

Comment accompagner votre ado dans son parcours d’orientation?

Sachez que le parent a un rôle important notamment dans la curiosité et l’éveil de l’ado. En effet, de par votre posture de parent, il vous revient la responsabilité d’accompagner votre ado à se découvrir et donc à expérimenter le monde dans lequel il vit, pour mieux l’appréhender par la suite. Je vous invite donc dans un premier temps à faire le nécessaire pour rencontrer ses enseignants et noter ce qui se dit durant les entretiens, afin de revenir plus précisément dessus avec votre ado par la suite. Vous prendrez ensuite le temps de le questionner sur sa vision des choses. Comprendre votre ado, c’est lui exposer la vision d’un de ses professeur et être capable d’écouter sa version des faits. Votre ado aura probablement besoin de comprendre certaines choses et se placera peut être en “victime”, s’il prend les remarques du professeurs comme des critiques et non comme des conseils ou des points à améliorer, d’où cette importance de l’accompagner pour comprendre ce qu’on attend de lui -et l’aider à prendre du recul sans prendre les choses trop personnellement. Un ado a besoin de plus de temps qu’un adulte pour comprendre les choses, et c’est aussi votre rôle de lui expliciter les faits.  Expliquer au préalable à votre ado, que vous souhaitez le questionner pour comprendre comment lui, voit la situation: échanger et discuter avec votre enfant permettra par la suite  d’arriver à un consensus. Invitez votre ado à essayer de comprendre pourquoi ces remarques sont ressortis et ce qu’il pourrait faire pour améliorer sa situation tout en l’accompagnant, il trouvera enfin les solutions. Rendez le acteur de sa scolarité et de son avenir! Amenez le à questionner ses pratiques, sa façon d’appréhender les savoirs, essayez de voir avec lui pourquoi à son avis, un professeur pense ceci. ou cela. Ouvrez son esprit aux hypothèses, afin qu’il puisse faire des suppositions, pour qu’ensuite il puisse développer sa réflexion et soit capable d’entendre les conseils et remarques constructives des différents adultes qui l’encadrent. Votre implication dans sa scolarité et ses apprentissages constituent une caractéristique incontournable. En effet, c’est ainsi que votre ado voit aussi l’importance que vous avez pour lui. Montrez lui votre attention, faites lui savoir que vous souhaitez l’écouter et comprendre son point de vue. Si toutefois, vous sentez qu’il dit des choses désagréables, n’en faites pas une affaire personnelle, mais essayez de creuser. Un ado qui s’exprime est un ado qui vous fait confiance et pourrait en dire plus. Je vous conseille donc d’y aller doucement, toujours en le questionnant sur sa remarque ou sa critique. N’oubliez pas qu’il traverse la période de l’adolescence et même s’il est assez mature pour comprendre l’autorité , celle-ci doit être juste et bienveillante pour être acceptée. Donc, si un professeur se permet de lui faire des remarques, engagez le à s’exprimer par la suite sur la raison de la remarque. Cela lui permettra la remise en question tout en s’exprimant sur ses émotions et ressentis, choses non négligeables à cet âge là.

Comment choisir son orientation et vers quels professionnels se tourner?

Les différentes filières et options proposées

L’apprentissage dans le secondaire en France, se divisent en deux parties : la filière générale et technologique et la filière professionnelle. Dans la partie générale et technologique, les cours généraux, à savoir Français, Maths, Histoire sont fortement marqués par une approche théorique (qui s’appuie sur des concepts et des idées de grands penseurs). Pour la partie technologique, les cours généraux sont conservés, et les enseignements technologiques s’appuient davantage sur des études de cas pratiques et une ouverture sur le domaine professionnel. Si nous prenons par exemple la filière STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion), les cours présentés dans ce cursus sont fortement corrélés au monde professionnel et de l’entreprise, avec une ouverture sur les outils de la communication et du commerce. Il est important de savoir que dans les filières technologiques, l’élève choisira aussi des options en lien avec ses appétences: à savoir – toujours la filière STMG – les ressources humaines et la communication (RHC), la gestion et la finance (GF), les systèmes d’information et de gestion (SIF) ou le mercatique (marketing). Les filières proposent un tronc commun de disciplines générales et l’élève choisit ensuite des options en fonction de la série de son choix. Pour la filière professionnelle, il existe une dominance de cours pratiques où les élèves sont en activité dans des ateliers, ce qui leurs permet d’apprendre un savoir manuel. En professionnel, l’apprentissage se fait par la pratique, c’est en réalisant que l’ado découvre la logique de l’activité et développe ses compétences et son expertise, dans le domaine choisi. Le savoir-faire passe principalement par une concentration active et pratique, puisque l’ado est amener à faire, pour comprendre les différentes étapes de l’activité manuelle. Les deux filières ont donc leurs particularités dans l’assimilation des savoirs: la filière générale et technologique s’appuie davantage sur une connaissance théorique et conceptuelle avec une réflexion essentiellement cérébrale ou de cas pratiques étudiés, alors que la filière professionnelle ouvre sur la pratique d’un enseignement du “savoir-faire” et de l’observation dans les différents gestes qu’il devra développer et répéter pour améliorer sa performance et acquérir les compétences demandées. Il n’existe pas une filière meilleure qu’une autre, ce qui est important à saisir c’est l’approche enseignée et la manière de comprendre les contenus enseignés. Il est important de comprendre comment fonctionne votre ado dans les apprentissages, afin de l’orienter vers une approche disciplinaire qui lui correspond. De plus, votre ado ne doit pas s’arrêter  sur une illusion de la filière mais au contraire, il se doit de corriger la connaissance qu’il a de celle-ci en s’assurant qu’il a compris ce qui est proposé dans son “menu scolaire”( options proposées et coefficients selon les disciplines). Souvent les ados pensent connaître le domaine dans lequel il s’engage et constate finalement que ce n’était pas du tout ce qu’il envisageait. Votre rôle en tant que parent est d’accompagner votre enfant pour choisir au mieux SA filière et connaître objectivement ce qui est proposé. Et pour se faire, il existe plusieurs étapes et professionnels qui pourront vous aider.

Les professionnels de l’orientation à l’école

De nombreux professionnels de l’éducation se tiennent à votre disposition à l’école afin d’orienter au mieux votre ado. Les voici: on rencontre le Psy EN, psychologue du collège et du lycée qui travaille l’orientation des élèves en lien avec leur rythme personnel et leurs intérêts; la prise en compte psychologique de l’adolescent est d’ailleurs nécessaire pour savoir si celui-ci parvient à se  projeter dans telle ou telle filière et s’il est conscient des enjeux demandés dans la série envisagée. Ce professionnel travaille également au CIO (Centre d’Information et d’Orientation), lieu où les élèves et les parents peuvent prendre rdv pour discuter d’orientation et recevoir d’autres information  complémentaires sur le projet personnel de votre ado. Le CPE (Conseiller Principal d’Education), ce professionnel de l’éducation est également habilité à vous renseigner sur l’orientation. En effet de par sa formation polyvalente, il peut vous renseigner sur les différentes filières et les diverses démarches à mener pour choisir les établissements. Sa vision globale de l’élève vous aidera aussi à connaître la filière la plus adaptée pour votre ado. Enfin, le professeur principal est à même de vous renseigner sur la filière la plus appropriée pour votre ado, de par sa vision pédagogique, il vous aidera à choisir le type de formation – à savoir générale et technologique ou professionnel- en fonction des appétences cognitives de votre ado – si votre enfants est à l’aise avec les contenus et savoirs enseignés en cours – et s’il maîtrise les compétences attendus, pour la suite. Ce professionnel vous aiguillera sur le type d’orientation à privilégier pour votre ado et vous explicitera les différentes exigences attendues dans l’enseignement supérieur.

door-1590024_1920

Comment garantir une orientation correspondant à votre ado?

Parent et suivi: une orientation assurée pour son ado

Alors certes l’école ne fait pas tout mais vous disposez néanmoins de réponses de la part de votre ado: est-ce que votre ado apprécie être en classe et apprendre dans un espace confiné et surtout est-il capable de rester plusieurs heures concentré en classe sans interactions physiques avec le monde extérieur ? La capacité d’attention d’un ado est également importante à prendre en considération. Pour rappel, les méthodes d’apprentissage dans la filière générale peuvent parfois ne pas correspondre avec l’attention et la concentration de votre ado, il est donc nécessaire de connaître son ado pour savoir dans quelle orientation l’engager pour éviter toute forme de décrochage ou de démotivation. De plus, j’attire aussi votre attention sur certaines préoccupations non négligeables à savoir les enfants qui présentent des troubles de l’attention ou d’hyperactivité.

Il est important de discuter des difficultés que rencontre votre ado, avec votre médecin, ainsi que l’infirmière et la PSY EN de l’établissement, pour assurer une orientation répondant aux particularités de votre ado. Pour exemple: un enfant qui présente des troubles d’hyperactivité importants doit certes être pris en charge et être orienté dans une voie qui prendra en compte sa volonté de travailler dans un espace non soumis à l’obligation d’être assis et concentré de trop nombreuses heures. En tant que parents, vous vous devez de connaître la sensibilité de votre ado, son caractère et ses particularités. Ainsi, en tant que parents, engagez un entretien avec les professionnels de l’éducation et de la santé pour garantir un cadre correspondant à votre ado. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte et c’est pour cela, qu’il est important – si vous ou votre ado avez des doutes – d’engager plusieurs entretiens afin de garantir un suivi propice à son intégration sociale, scolaire et sa réussite. Si votre ado a besoin aussi de découvrir son nouveau collège, ou son lycée ou son centre de formation, renseignez vous sur la “journée porte ouverte” ou s’il existe une journée de visite afin de permettre à votre ado, une rentrée positive et en confiance. Vous connaissez votre ado, il est donc important que vous lui montriez votre investissement dans ses années à venir. Cela  vous permettra également de travailler le lien parent-ado, tout en lui montrant les diverses étapes à suivre. L’ado a besoin que son parent sache, cela le rassure et lui garantit une implication de votre part. Si toutefois, vous ne savez pas, alors rassurez-le en vous mettant en contact avec l’établissement ou le centre de formation et en vous renseignant, sur la démarche à suivre pour assurer son orientation.

Et si malgré tout son orientation ne lui plaît pas… Comment faire?

Pas de panique, cela peut arriver. Et cela arrive d’ailleurs bien souvent car petit rappel, l’ado lui-même ne sait pas toujours ce qu’il souhaite et aimerait faire. Et oui si l’adolescence est caractérisée par un “JE NE SAIS PAS” régulier, inutile de vous préciser que nous le retrouvons aussi dans l’orientation. D’où l’importance de bien préparer votre ado à cette phase de questionnement sur ce qu’il aimerait faire ou étudier, ce qui lui permettra ensuite de travailler ses envies et sa projection future. Vous, en tant que parents, vous devez toutefois vous abstenir de lui transmettre vos peurs. Si cela semble facile à dire, il est cependant parfois difficile à faire. Je vous conseille donc d’avoir une discussion avec vos proches et ainsi vous permettre de verbaliser vos peurs ou inquiétudes, qui sont toutefois légitimes (sans que votre soit présent). Et oui, quel parent ne s’inquiète pas pour son enfant? AUCUN! Chaque parent souhaite le meilleur pour son enfant, mais encore faut-il savoir vers qui se tourner.

Sachez donc qu’il existe des passerelles dans les établissement, et que votre ado peut rejoindre un autre cursus, s’il en fait la demande. Toutefois, votre ado devra exposer sa motivation à changer de filière et devra présenter un courrier qui sollicite cette demande. De plus, vous devrez l’accompagner dans ses démarches en contactant les établissements et en engageant des entretiens avec les professionnels de l’éducation et de l’orientation. Le monde scolaire fonctionne un peu comme le monde professionnel, sauf qu’il s’agit là d’une possibilité pour l’ado de tâtonner et de voir s’il s’agissait d’une expérience réussie ou si au contraire un réajustement est nécessaire. Ne dramatisez pas en tant que parent, si votre ado se rend compte que finalement, cette filière ne lui correspond pas, c’est tout simplement que son intuition lui dit qu’il n’est pas à sa place et que ce n’est pas pour lui. Il est d’ailleurs mieux qu’il s’en rende compte maintenant, cela permet ainsi de le réorienter rapidement afin qu’il puisse se retrouver rapidement dans une voie, en phase avec ses aspirations et sa manière d’appréhender le monde.

Votre ado a besoin de se sentir épaulé par vous et surtout dans la phase d’orientation, qui pour lui est une phase déterminante et de transition entre l’âge enfant et l’âge adulte. Ne soyez pas désemparés au contraire, jouez le “parent pragmatique” qui recherche efficacement les acteurs professionnels capables et habilités à vous aider, et surtout disponibles pour votre enfant. L’orientation est une période de remise en questions et de doutes, accompagnez donc votre enfant en ayant aussi l’énergie nécessaire pour le soutenir et répondre à ses attentes. Si toutefois, vous sentez qu’à la suite de cette prise de conscience, vous constatez que votre ado perd les pédales, s’égare, se démotive et déprime, entretenez toujours la communication avec lui et référez-vous tout de suite à un professionnel de l’éducation ou même un professionnel de la santé ou du social. En effet, ce dernier vous aidera à comprendre cet état et vous ouvrira les portes d’autres secteurs à même d’aider les ados. L’orientation vers un centre médico-psychologique (CMP) est un lieu souvent conseillés par ces professionnels car il dispose de pôles “écoute” pour jeunes, permettant un suivi sur les inquiétudes des ados, sur leur avenir et leur identité.

chance-3385168_1920

Si cet article vous a rassuré sur l’orientation et qu’il vous a permis de mieux comprendre comment aider votre ado,

Je vous invite alors à me laisser un commentaire et à partager l’article.

A bientôt 🙂

Autres liens pour vous aider dans l’orientation de vos ados:

ONISEP

Etudiant

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *